chercher

Tout ce dont Volg a besoin monte en télécabine

Même dans les coins les plus reculés de Suisse, on peut acheter frais et sympa chez Volg. Dans un village de montagne à près de 1500 mètres d’altitude, c’est la télécabine qui permet au magasin d’être livré régulièrement en marchandises.

Exactement 94 courbes, 10 virages en épingle à cheveux et 799 mètres de dénivelé: dans les Grisons, lorsque l’on veut se déplacer de Rhäzüns à Feldis, il faut prévoir suffisamment de temps. Ou choisir un moyen plus agréable, et surtout plus rapide: la télécabine qui emmène touristes et habitants en sept minutes à 1470 mètres d’altitude.

Chargement spécial dans la télécabine
Plusieurs fois par semaine, les télécabines rouges transportent un chargement tout à fait particulier: à 6 heures du matin, elles amènent la nouvelle livraison pour le Volg de ce village – ce qui évite à un camion d’emprunter la route de montagne. C’est le patron qui gère lui-même le transport: le directeur Roman Bernard décharge les chariots contenant des légumes frais, du vin et d’autres marchandises et les amène sur un gros tracteur jusqu’au Volg au centre de Feldis. Et ce, toute l’année, même en cas de tempête ou de neige abondante. Pour les quelque 130 habitants du village, ce mode de transport n’a rien de particulier: à Feldis, prendre la télécabine est aussi normal que prendre le bus ailleurs. Pour les touristes, c’est différent: «Ils s’étonnent toujours de la variété et de la fraîcheur de l’offre que nous proposons à une telle altitude», raconte fièrement la gérante du magasin Elisabeth Meier.

3 questions à Elisabeth Meier, Gérante du Volg de Feldis


C’est comment de travailler à 1470 mètres d’altitude?
C’est fabuleux! La clientèle est très diverse: habitants du cru, touristes dans une maison de vacances et visiteurs d’une journée.

Utilisez-vous vous aussi la télécabine?
Bien sûr, j’habite à Rhäzüns et je la prends chaque jour pour venir. C’est l’un des plus beaux trajets pour se rendre au travail que l’on puisse imaginer.

Quels produits sont les plus demandés au Volg de Feldis?
Les locaux sont contents d’avoir du pain frais chaque jour. Les touristes apprécient les «Délices du village»: Campari des Alpes, câpres des prairies, fromage d’alpage ou bière Domleschger. Personnellement, j’adore la moutarde aux figues maison.

Tapez le terme de recherche en haut et confirmez avec Return. Annuler avec Esc.