chercher

Quand popcorn rime avec nature

Le popcorn fabriqué à Ettiswil dans le canton de Lucerne a quelque chose de particulier: durable et artisanal, il est uniquement produit à partir d’ingrédients naturels.

Dans les salles de production baignées de lumière de la Fondation Brändi à Willisau, une vingtaine de personnes s’affairent à remplir différents emballages de popcorn Maya. Un poste plus loin, les produits sont étiquetés et datés. Souffrant tous d’un handicap physique ou mental, les collaborateurs/-trices de la Fondation font ce travail minutieusement, avec l’ambition d’être parfaits.

La durabilité au service de l’homme et de la nature
Aujourd’hui, c’est difficile à croire: le popcorn Maya a pris de l’importance dans les années 60 à 80, alors que le popcorn nature était principalement vendu comme amincissant. Une fois l’effet de mode passé, la marque s’est mise en veille, jusqu’à ce que Marcel Willi la rachète en 2007. Avec la technologie de l’air chaud sans graisse, le nouveau propriétaire avait en tête une toute nouvelle idée. «Je travaillais dans le département vente et marketing d’une grande entreprise agro-alimentaire. Mais mon rêve a toujours été de devenir un jour entrepreneur.» Lorsque l’occasion s’est présentée, il l’a saisie au passage et tout est devenu très clair: son popcorn devrait être durable, mais sa production aussi - pour la nature, comme pour l’homme. «C’est ainsi que nous en sommes venus à travailler avec la Fondation Brändi. Et cela avec succès.»

Willi a également innové en matière de production. «Dès le départ, j’ai voulu produire du popcorn haut de gamme.» En d’autres termes, celui-ci est produit de manière absolument naturelle: sans arômes artificiels, sans conservateurs, sans graisses ni huile de palme. Seule l’huile de tournesol de la plus haute qualité est utilisée pour le popcorn Maya. De plus, les ingrédients tels que le chocolat ou le caramel sont toujours fraîchement préparés et grâce à une technique sophistiquée, sont mélangés aux grains de maïs préalablement ouverts sans aucune matière grasse. «Tout est fait à la main, c’est un travail fastidieux - mais c’est aussi la façon la plus délicate d’obtenir un produit d’excellente qualité.» Depuis, le popcorn Maya haut de gamme a fait école. M. Willi: «Dans d’autres pays européens, beaucoup suivent notre exemple. J’en suis très fier!»

Maïs du pays voisin
Malheureusement, la culture du maïs à popcorn n’est pas une grande réussite pour le moment en Suisse. «Certes, il y a eu des tentatives, mais la qualité du maïs ne répond pas encore à nos attentes», explique Marcel Willi. Le popcorn ne se plaît que sous un certain climat et ne pousse généralement de façon optimale qu’à environ 170 mètres d’altitude. C’est pourquoi M. Willi mise sur le maïs de la France voisine, garanti sans OGM. Dans le magasin Volg tout proche d’Ettiswil, le popcorn Maya est une spécialité «Délices du village», que l’on trouve également dans quelques autres magasins Volg.

Les arômes sont préparés dans des chaudrons en cuivre.

Le popcorn est séché dans un tamis géant et secoué pour s’assurer qu’il ne reste pas de miettes ou de grains de maïs non éclatés.

 

Chaque sachet est soigneusement emballé à la main.

 

Chocolat et salé: deux des cinq variétés de popcorn Maya fabriquées à la main à Ettiswil et Willisau.

 

Tapez le terme de recherche en haut et confirmez avec Return. Annuler avec Esc.