chercher

Depuis près d’un an déjà, Katia, 12 ans, et Amelie, 10 ans, enfilent la culotte de jute au nom du club de lutte d’Einsiedeln. Toutes deux sont pratiquement nées dedans, et partagent le même objectif: devenir un jour reines de la lutte.

Katja et Amelie ont fait leurs premiers pas dans la sciure sous le regard averti de la reine de la lutte, Sonia Kälin. Afin de susciter l’enthousiasme de la relève pour la lutte, la «plus méchante des méchantes» organise chaque année des journées d’initiation au club de lutte d’Einsiedeln.

Katja et Amelie pratiquent leur prise préférée, le tour de hanche. Il existe environ 50 prises de lutte, qui peuvent être exécutées de différentes façons selon le style adopté par le lutteur. Les deux filles n’en maîtrisent que quelques-unes, mais chaque saison, elles en apprennent une ou deux supplémentaires.

Lorsqu’elles s’affrontent dans le rond de sciure, elles ne se font pas de cadeau. En dehors, elles sont les meilleures amies du monde. Laquelle des deux est la plus méchante? Amelie et Katja ne dévoilent rien. Elles peuvent toutefois nous dire avec certitude que la plus méchante de toutes, c’est leur idole, Sonia Kälin.

Quand on s’entraîne dur, on a méchamment faim. Amelie et Katja sont d’avis qu’aujourd’hui, elles ont vraiment mérité leur douce récompense et se rendent au magasin Volg d’Einsiedeln pour acheter leur glace préférée.

A Einsiedeln, le bastion de la lutte, tout le monde est un peu méchant: lorsqu’une fête de lutte a eu lieu durant le week-end, le lundi matin, c’est le principal sujet de discussion au magasin Volg, surtout lorsque la collaboratrice Volg, Trudi Schönbächler, est présente au magasin. Elle ne connaît pas seulement la mère de Sonja Kälin et de nombreuses vedettes de la lutte: elle-même est entrée dans le rond de sciure enfant, du moins à titre d’essai contre son frère.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Tapez le terme de recherche en haut et confirmez avec Return. Annuler avec Esc.