chercher

Nulle part ailleurs elles ne sont davantage choyées et gâtées: la villa colorée «Stichmeinnicht» date des années 1930 et fait toute la fierté de l’apiculteur Markus Gabriel. Ce bijou le fascine depuis son enfance: les bambins de Römerswil croyaient qu’il s’agissait d’une maison de sorcière.

La villa est située au cœur du terrain de chasse idéal des abeilles de Römerswil. Les ouvrières ne doivent pas aller loin, puisque la forêt et les vertes prairies se trouvent à proximité immédiate. Mais ce qui est bon pour les abeilles est synonyme de dur labeur pour Gabriel l’apiculteur. Il enlève régulièrement les feuilles mortes du toit de la villa.

Près d’un million d’abeilles vivent dans la villa «Stichmeinnicht» sous le règne de douze reines, qui comptent chacune une cour de 70 000 sujets. Pour garder les abeilles à distance, Gabriel se munit d’un cigare, bien qu’il ne fume pas.

Le terrain sur lequel se trouve la villa «Stichmeinnicht» est depuis 500 ans la propriété de la famille de Robert Baumli. Ce dernier préfère toutefois exprimer son amour pour le miel en cuisine – par exemple sous forme de desserts originaux au miel destinés à surprendre le palais des convives de son restaurant. Il a entièrement confié l’apiculture à Markus Gabriel, son ami de longue date.

Ce dernier a livré 10 kilogrammes de miel frais au magasin Volg de Römerswil, ce qui équivaut à près d’un an de production d’une de ses colonies d’abeilles. Dans le magasin Volg, son miel est vendu avec le label «Délices du village», selon la saison et la disponibilité, comme le précise la gérante du magasin, Susanne Blättler. En effet, l’or sucré est si prisé de ses clients que le magasin Volg de Römerswil propose des miels de plusieurs producteurs du village et des communes voisines.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Tapez le terme de recherche en haut et confirmez avec Return. Annuler avec Esc.