chercher

Par amour pour le village, où la vie associative est même souterraine.

Fidel Hendry est le coprésident de l’association et la force motrice des amateurs de spéléologie d’Ennetbürgen NW.

Lors de l’exploration des grottes, la sécurité est le mot d’ordre. Il y a une règle à suivre impérativement: ne jamais explorer une grotte en solitaire.

Sandra Durrer est gérante du magasin Volg d’Ennetbürgen depuis 2019. Elle se réjouit de pouvoir accueillir les membres du club en surface, dans le magasin du village, plutôt que de se rendre elle-même dans des grottes étroites.

Au milieu de la forêt, sur le Bürgenstock, la terre s’ouvre. Les spéléologues de l’association d’Unterwald NW explorent les grottes de la région.

Tous ceux qui sont déjà allés sur le Bürgenstock connaissent son panorama à couper le souffle. Cependant, quelques aventuriers de Nidwald sont fascinés par le monde intérieur des montagnes. Ils ont fondé la communauté des spéléologues d’Unterwald en 2004, dans laquelle près de 30 membres - dont 15 actifs - partagent leur passion pour les crevasses et les grottes cachées. «Tout le monde peut se joindre à nous. Concrètement, ce sont les géologues qui explorent les grottes, ou des constructeurs qui savent bien percer des trous dans les parois pour l’escalade», explique Fidel Hendry, coprésident de l’association, qui a lui-même exploré des grottes pendant plus de vingt ans.

La préparation, c’est la clé

La spéléologie est un hobby qui prend beaucoup de temps, confirme Fidel Hendry. L’exploration de la grotte doit être bien préparée et, sur place, la surface de l’entrée est examinée avec soin pour vérifier si elle risque d’être enterrée ou si il y a risque d’effrondrement. Des plans doivent également être établis. Une fois à l’intérieur, cependant, vous êtes récompensé pour vos efforts. Un monde fascinant, beaucoup de choses non découvertes et intactes, attend d’être exploré.
Les grottes sont importantes pour la recherche climatique, car les pierres sont comme des archives et dans les grottes de stalactites, qui ont souvent jusqu’à un million d’années, le climat peut être exploré jusqu’à mille ans en arrière.  

Un hobby moderne au cœur de l’ère primaire

La spéléologie est populaire depuis cent ans, ce qui a permis de protéger et de préserver de nombreuses grottes. Il n’est pas rare de croiser des squelettes et des os d’animaux anciens. Mais ce n’est pas la seule chose qui fait de ce passe-temps non conventionnel une occupation fatigante. «Après la première excursion de spéléologie, trois jours de courbatures sont garantis», explique Fidel Hendry.
Sandra Durrer est gérante du magasin Volg d’Ennetbürgen depuis 2019. Elle trouve particulièrement intéressant que la communauté de spéléologues d’Unterwald partage ce passe-temps décalé. Néanmoins, elle préfère rencontrer les membres du club en surface, dans le magasin de son village, lorsqu’ils achètent leurs provisions, plutôt que de se rendre elle-même dans les grottes étroites.

Par amour pour le village

Par amour pour le village, les magasins Volg ont élu domicile au cœur de près de 600 villages. Les associations, tout comme les magasins Volg, contribuent à animer la vie des villages en créant des espaces de rencontres de qualité. Cette année, une sélection des nombreuses associations suisses et de leurs membres sera donc au cœur de notre communication. Les histoires de ces associations vous seront contées régulièrement dans le magazine frais & sympa.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Tapez le terme de recherche en haut et confirmez avec Return. Annuler avec Esc.