chercher

Par amour pour le village, où la truie vit sa vie.

Voici notre histoire de village de Vitznau, LU. Que le film commence!

Les randonneurs en chemin vers Wissifluh sont chaleureusement salués par les grognements des deux cochons de laine qui vivent à la ferme de la famille Triofini, au-dessus de Vitznau. Contrairement aux porcs blancs européens, qui ont été de plus en plus domestiqués ces 200 dernières années, les cochons de laine restent dehors par tous les temps. Malgré leur incroyable résilience, ces animaux velus auraient presque disparu il y a 30 ans.

La race doit sa survie à l’engagement de Sylvia et Jürg Trionfini. A la fin des années 1980, il existait encore à peine douze cochons de laine en Suisse, et guère plus dans le reste du monde, retranchés dans les territoires soviétiques. Lorsque le rideau de fer s’est écroulé, la famille Trionfini a adopté les derniers cochons de laine de Suisse et les a croisés avec les spécimens provenant de l’Est, assurant ainsi la survie de l’espèce.

Enfant, Jürg Trionfini rêvait de devenir paysan. Avec sa femme Sylvia, cet autodidacte surdoué s’est construit un mode de vie autosuffisant. Rien d’étonnant donc de trouver des variétés de légumes également menacées de disparaître dans le potager adjacent à l’étable à cochons, qu’il a, bien sûr, construite lui-même.

Sur les 16 hectares de terre, assortis d’une vue spectaculaire, Sylvia et Jürg Trionfini gèrent un petit hôtel de 34 lits et une cuisine innovante. Sur réservation, ces artisans culinaires concoctent pour leurs hôtes des surprises hors norme avec des produits de leur propre jardin. Entre-temps, même les chefs étoilés viennent chercher l’inspiration dans le jardin de plantes aromatiques de la famille Trionfini.

Nicole Camenzind est gérante du magasin Volg de Vitznau, situé directement en face du train de montagne du Rigi. C’est devenu une véritable attraction touristique et les gens viennent du monde entier pour découvrir le véritable «Tour de Suisse» parmi les produits suisses et spécialités «Délices du village». Néanmoins, le magasin de village a su conserver son charme. Ici, les gens se connaissent. Et même si elle ne vient pas faire de commissions, la famille Trionfini fait de temps à autre une petite apparition, en particulier pour profiter des services de l’agence postale intégrée au magasin Volg de Vitznau.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Tapez le terme de recherche en haut et confirmez avec Return. Annuler avec Esc.